Pain de Pâques (Kozunak)

Pain de Pâques (Kozunak)
Pâques représente une immense célébration dans les foyers bulgares! C’est un ensemble de coutumes et traditions qui sont transmises de génération en génération. Tout d’abord, il y a la décoration d’œufs de Pâques. Ici, au Canada, les gens font des petits trous dans la coquille des œufs afin de faire sortir l’intérieur avant de les décorer. Dans les Balkans, les gens ne peuvent se permettre de gaspiller de la nourriture donc ils les font bouillir avant de les peinturer ensuite. Enfin, toute la famille se rassemble pour la bataille traditionnelle où chacun cogne son œuf contre celui de l’autre. L’œuf survivant à la fin, c’est-à-dire celui dont la coquille n’est pas craquée, signifie que cette personne sera la plus forte de la famille durant l’année qui suivra. Cette tradition d’œufs colorés en rouge, rappelle le sang du Christ et apportera alors de la santé et joie aux familles orthodoxes. Au Québec durant le temps de Pâques, les gens achètent les friandises chocolatées en forme d’œufs ou de lapins. En Bulgarie, au contraire, ce n’est pas le chocolat qui domine le monde des friandises, mais le pain sucré de Pâques (Kozunak). C’est une délicatesse de cannelle, cassonade, pacanes et parfois raisins secs impossible à résister. Les Catholiques ont le vin et l’hostie, tandis que nous avons les œufs rouges et le Kozunak pour représenter le sang et le corps de Jésus.
Write a review
Print
Total Time
2 hr
Total Time
2 hr
Ingredients
  1. 1 kg de farine
  2. 6 œufs
  3. 1 blanc d’œuf
  4. 200 g de beurre
  5. 200g de sucre
  6. 1 cuillère à soupe de levure
  7. 250 ml de lait
  8. 1 cuillère à soupe de jus de citron
  9. 1 cuillère à soupe de rhum
  10. Pacanes pour la décoration
  11. Sel
Instructions
  1. Mettre la farine dans un grand bol.
  2. Dans un autre bol, battre les œufs avec le sucre, le rhum et le jus de citron.
  3. Chauffer le lait légèrement pour qu’il devienne de la température de votre corps (Mettez-le dans un troisième bol.)
  4. Ajouter une cuillère à thé de sel au lait, une cuillère à soupe de sucre et une cuillère à soupe de farine. Mettre de côté pour l’instant.
  5. Reprendre le bol de farine et faire un genre de cratère au milieu de la farine (forme de volcan) et verser le mélange d’œufs et sucre dans ce trou.
  6. Bien mélanger afin d’obtenir un mélange homogène. La pâte devrait être molle mais pas trop collante.
  7. Sortir de bol et mettre sur une surface farinée.
  8. Faire fondre le beurre.
  9. Étaler la pâte et verser du beurre dessus.
  10. Plier la pâte en deux (renfermer un bout sur l’autre) et verser du beurre.
  11. Répéter ce processus avec tout le beurre en étalant et pliant la pâte à chaque fois afin de créer des étages et donner de la texture à votre pâtisserie.
  12. Mettre dans un plat fariné et laisser reposer dans le four chaud ETEINT pendant environ 30 minutes.
  13. Ensuite, vous étalez la pâte de nouveaux et vous versez un mélange de sucre/cassonade, noix, cannelle et si ça vous plait-des raisins secs.
  14. Rouler la pâte dans le sens désiré (dépendant de votre imagination votre pâtisserie aura une forme différente.) et installer dans le plat huilé.
  15. Vous pouvez arroser la surface avec des noix de la cannelle et du sucre pour décorer votre Kozunak.
  16. Mettre au four préchauffé à 430F pendant 10 min et ensuite descendre la température à 350F.
  17. Cuire pendant encore 30 minutes. (Si vous voyez que les noix commencent à bruler vous pouvez mettre une feuille d’aluminium par dessus le plat.
Cuisine BG http://www.cuisinebg.com/

Leave a Reply

Your email address will not be published.